Webmaster: un des métiers de l’internet

Un site Internet est une matière vivante qui demande qu’on s’occupe d’elle. Dans le rôle de la “nounou”, le “webmaster,” ou gestionnaire de site Internet, allie des compétences techniques et rédactionnelles. 

Concevoir un site
Pour mettre sur pied un site web, le webmaster procède à une analyse informatique pour définir le matériel et les logiciels adaptés au projet en fonction des objectifs et des moyens de l’entreprise.

Il conçoit la charte graphique (agencement du site, choix des couleurs, animations…) et définit l’architecture générale et les rubriques.

Traduire en langage spécialisé
Pour obtenir les résultats escomptés au niveau des textes, des images et des sons, le webmaster traduit les différentes données en langage spécialisé (XML). Celui-ci lui permet d’ouvrir des accès à l’information par arborescence et de relier les pages créées à des bases de données.

Il s’occupe ensuite du référencement du site (mots-clés pour obtenir l’adresse du site lors d’une recherche à partir d’un moteur de recherche).

Suivre et faire vivre le site
Jour après jour, le webmaster fait vivre son site.

Il facilite la navigation en rendant les informations toujours plus accessibles, il anime les forums et les chats, il alimente et met à jour les contenus, repense la présentation graphique…

La maintenance du site peut aussi relever de ses fonctions : à lui d’intervenir rapidement en cas de bogue !

QUALITÉS

Sens du relationnel, Autonomie et goût des responsabilités, Polyvalence.

TÉMOIGNAGES

Un réalisateur de la toile
« Le webmaster est le premier surfeur, il doit détecter ce qu’attendent les internautes.

 L’important est de bien dimensionner le site pour que la technique soit en adéquation avec les besoins des utilisateurs… Le webmestre équilibre la tension entre la technique et le contenu, comme un réalisateur concilie les contraintes de l’ingénieur du son et des acteurs. Un site web qui mise tout sur la technique et néglige le contenu, c’est comme un film avec beaucoup d’effets spéciaux mais sans scénario. » Samuel, webmaster

FORMATION

Longtemps ouvert aux autodidactes, le métier se professionnalise et privilégie aujourd’hui les diplômés de niveau bac + 2 à bac + 5.

Généralistes ou spécialisées, les formations sont axées sur l’informatique, le graphisme ou le journalisme et la communication.

Les écoles d’art ou de commerce, les cursus universitaires littéraires assortis d’une spécialisation informatique sont aussi envisageables.

Niveau bac + 2

BTS informatique de gestion, options développeur d’applications, administrateur de réseaux locaux d’entreprise ;
DUT services et réseaux de communication ;

Niveau bac + 3

Licences pro activités et techniques de communication, option webmestre ; réseaux et télécommunications, option web développeur…

Niveau bac + 5

Masters pro technologies de l’information, de l’internet et des réseaux…
Diplôme d’ingénieur en multimédia ; en applications avancées de l’internet.

Source : www.sencampus.com/ l’etudiant.fr

journal etudes

Lire tous journal etudes

Laisser un commentaire