AFFAIRE CESE : « IL N’Y A PAS DE FAUX DECRET »

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a été interpellé, devant le Jury du dimanche, sur « le vrai-faux décret » concernant l’honorariat des ex-présidents du Conseil économique social et environnemental.
« Il n’y a pas de faux décret », a martelé le ministre et non moins coordonnateur des cadres de l’Alliance pour la république. Mieux, Abdoulaye Diouf Sarr indique que l’honorariat n’est pas une trouvaille de leur gouvernance. « Il n’y a rien dans ce dossier qui soit nouveau. L’honorariat par définition est un régime qui permet de donner des honneurs à une personnalité par rapport à des services rendus. L’honorariat porte des avantages », explique-t-il tout en se gardant de se prononcer sur les montants qui sont avancés.

journal etudes

Lire tous journal etudes

Laisser un commentaire